Les gamelles

Certaines cascades ne se déroulent pas toujours comme on l’aurait souhaité…

Après une bonne gamelle, comment retrouver la motivation et le courage de retenter une cascade ?

Qu’est-ce qui, au fond, nous pousse à prendre des risques ?

Pour beaucoup de gens, les cascadeurs sont pris pour des têtes brulés, des fous… ce n’est pas aussi simple.

Pour moi, La prise de risque c’est une façon d’exprimer son envie de vivre. Les sensations ressentis avant, pendant et après l’exécution d’une cascade, nous montre que l’on est bien vivant.

La peur, cette boule au ventre qui précède la cascade, tous les préparatif, toutes les répétitions qui font monter cette anxiété, ce stress. Et puis le grand moment arrive, on est seul face à soit même, il suffit juste de tourner les talons et rebroussé chemin et tout est fini, mais voilà l’abandon laisse un gout amer. Même si souvent c’est seulement parce que l’on est pas prêt, du moins pas encore prêt. Il ne faut jamais rien précipiter, et surtout ne jamais hésiter à partir du moment où l’on a pris la décision d’exécuter la cascade, il faut y aller à 100%.

Ce moment où l’on laisse la peur derrière soit, ce moment où plus rien ne peux perturber notre concentration. Ce pas dans le vide, ce bout du tremplin, cette flamme qui nous envahit, cette voiture qui va nous percuter, à ce moment, ce centième de seconde, il n’y a plus de temps, tout semble arrêté autour de nous, plus de bruit, plus de vent, plus rien. Puis tout revient rapidement, l’esprit reprend le contrôle, il faut assurer maintenant, on est au cœur de l’action…

On assure, tout se passe bien et nous voilà rempli d’un sentiment de satisfaction intense. On évacue la pression, la peur, toutes ces questions qui nous ont accompagné avant la cascade. On est bien.

Mais voilà, pour que toutes ces émotions existent, il faut une balance, un équilibre ; la réussite ne s’apprécie que si on a déjà connu l’échec. Et l’échec dans la cascade, malheureusement ça passe souvent par de grosses gamelles.

La passion nous pousse souvent à nous dépasser, nous sommes des humains : nous avons nos limites et nous commettons aussi des erreurs. Certaines erreurs nous calme, certaines nous énervent et nous poussent a réussir là où l’on a échoué. Alors qu’est-ce qui nous pousse retrouver la motivation et le courage de retenter une cascade ?

Certainement l’ambition, quoi de pire que de perdre contre soit même ?

Quelques gamelles trouvé sur le net…

No Right turn ! (ne pas tourner à droite), c’était pourtant écrit sur le tremplin…

Dans la série des trop courts…

5 commentaires

  1. Franchement les mecs dans les vidéos que t’as mis, ils prennent cher !
    J’aimerais pas être à leur place :(

  2. jamel FIGURE2STYLE crew11 avril 2009 à 20:28

    waaaaaaaaaa fau grave être super super super SUPER passionné pour recommencer après des gamelles pareil!!!

    Je c’est pas si je reprendrais après une grosse chute de ce genre…

  3. Hello ce que tu dis sur la nature humaine est franchement bien dit ^^ juste un tit message pour te feliciter pour ton sens de la naration et en profiter pour te demander au dela de ton article comment faire pour etre cascadeur …; quel serait selon toi le bon premier pas a faire pour devenir cascadeur ?

  4. Gmyself,
    Merci pour commentaire, sinon tout est la :
    http://www.action-cascade.com/comment-devenir-cascadeur/

  5. un tout grand merci ^^

Merci de renseigner tous les champs, votre adresse email ne sera pas publiée