Je suis …

Jérôme… né le 23 septembre 1975, à Paris.

Poussé dès mon plus âge dans le monde du sport par mon père, un sportif aguerri, j’ai connu très tôt les salles d’entrainements, les falaises à escalader, les sports nautiques…

Aux alentours de 9 ans, mon père commence à m’entrainer régulièrement à la gymnastique et au main à main (une discipline du cirque), dans un petit club de gym de banlieue parisienne (Montrouge). C’est vers 14 ans que la motivation à m’entrainer pour moi et non pour mon père me viendra, à partir de ce moment mon niveau progresse très rapidement.

Tout au long de mon adolescence, je pratique différent sports :foot, judo,basket… mais aussi des sports de glisse comme le skate, le bodyboard, le ski ou le bmx. Je développe de plus en plus d’intérêt pour les sports à sensation, l’adrénaline prends d’avantage de place dans ma vie.

A partir de 1995, en parallèle de mes études d’informatique, je commence à travailler ponctuellement sur des spectacles en tant qu’acrobate. Mon goût pour le risque et l’envie de découvrir de nouvelles disciplines sportives extrêmes, me conduise à intégrer les spectacle Pocahontas de Disneyland Paris en tant que cascadeur en 1997. Au cours de ma deuxième année sur ce spectacle, je me vois propulsé au poste de chef d’équipe des cascadeurs, je dois rapidement endosser des responsabilité alors que je suis le plus jeune cascadeur de l’équipe…

Après 4 ans et plus de milles de représentations, je travaille sur la création d’un nouveau spectacle : Tarzan, un retour à ma spécialité qui est la gymnastique.

Mon premier tournage ce fait sur Le Pacte des loups en doublant Samuel Le Bihan. J’ai mis un pied dans le milieu du cinéma et je vais essayer de ne plus en sortir…

Ma grande taille (1,87 m), mes qualités physiques et le fait d’être très polyvalent me permettent de me démarquer dans mon milieu : de la chute de hauteur au combat scénique, de la torche humaine aux chutes d’escalier ou de la percussion piéton-voiture au Parkour (art du déplacement).

J’ai une vision très large de ce que doit être un cascadeur, et on me confie de plus en plus de doublure cascade d’acteur.

Passionné d’informatique depuis mon plus jeune âge, je vais mettre à profit mes connaissances pour développer mon métier :

  • En 2003, conscient de la difficulté que les cascadeurs rencontrent à décrocher des contrats, je réalise le site France-Cascade, un registre gratuit pour cascadeur. Ce site leur permettant de mettre en ligne photos et CV et ainsi pouvoir se faire connaitre auprès des productions. (fermé depuis 2009)
  • En 2008, je crée le site Action-cascade, une vitrine de mon travail et surtout un moyen de promouvoir mon métier qui souffre d’un manque cruel de communication et de reconnaissance auprès de la profession. Je rédige alors des centaines d’articles sur l’univers de la cascade (conseils, histoire, retour d’expérience…)

En 1997, en parallèle de mon métier de cascadeur, je crée le site Style2ouf, un portail communautaire de la danse Hip Hop, une de mes nombreuses passions. Ce site deviendra en 2002, le site de référence à travers le monde de cette discipline. (fermé en 2011)

Ecole de Formation Cascade - Campus

La transmission de savoir a toujours été un élément important pour moi, dès l’âge de 17 ans j’enseignais la gymnastique. C’est dans la même logique que j’ai intégré en 2009, le centre de formation Campus Univers Cascades.

Un centre où je partage avec de jeunes apprentis cascadeurs toutes les subtilités de ce métier. Je suis depuis directeur pédagogique du centre en charge du suivi des élèves, du recrutement des professeurs et de l’élaboration du plan pédagogique.

J’initie aussi à la cascade des artistes (comédiens, danseurs, circassiens…) lors de formations professionnelles AFDAS depuis 2013.

FreeJump - initiation chute de hauteur airbag

Toujours à la recherche de nouveaux projets et avec un esprit d’entrepreneur, je crée en 2013, la société FreeJump en association avec l’un de mes meilleurs amis : l’acteur Tomer Sisley. Une société dont l’activité principale est de faire vivre au grand public les sensations que peuvent ressentir les cascadeurs. Une manière pour moi de gagner ma vie sans être dépendant du milieu très difficile du cinéma et faire travailler mes amis et élèves cascadeurs.

Ayant pour envie de faire évoluer ma profession, je deviens membre du comité de direction de la Fédération des Cascadeurs du Cinéma Français (FCFC) en 2013 et 2014, malheureusement déçu et n’étant plus en accord avec l’évolution de cette fédération, je la quitte en 2015.

En 2015, je lance les premiers stages d’initiation à la cascade pour les adolescents en France. Une revanche sur les colonies de vacances sportives (foot) que j’avais fait petit et qui ne me correspondaient pas.

Depuis je continue à évoluer dans ma profession en jonglant avec mes différentes casquettes : cascadeur, formateur, chef d’entreprise…

1 commentaire

  1. pour le cinéma ce ma passion je peu tout fair pour être visualisé un jour partout dans le monde et j’ai vremment aimé votre site ce vremment si ya possibilité d’être un grand cascadeur ne cherché pas a hieur I’m je vous love tous

Merci de renseigner tous les champs, votre adresse email ne sera pas publiée